CYRIL NAVARRO-DIAZ : "LE TIR, C'EST MA GRANDE SPECIALITE"

Publié le par Don Weshy

"Mais qui est cet illustre inconnu?" me direz vous. A priori pas de filiation avec le commissaire Navarro ou même avec un des frères Diaz, ennemis de Tony Montana. Néanmoins, il existe un point de convergence entre toutes ces personnes, à savoir l'usage d'une arme à feu.

 

Les flingues dans le milieu du foot ça commence à être sérieusement récurrent quand même. On se rappelle récemment de l'affaire Javier Florez qui avait émue toute la Colombie :

 
JAVIER FLOREZ (ATLETICO JUNIOR) : LE KILLER

 
Cette fois le fait divers ne se passe pas si loin mais dans le pays de notre cher ami Laurent Paganelli, à Entraigues-sur-la-Sorque exactement, près d'Avignon où indéniablement on ne fait pas que danser sous le pont. Dimanche après-midi, championnat amateur de football (PHB), l'USE Entraigues reçoit la MJC de Bollene, pour un match qui s'annonce peut-être interessant, peut-être pas, j'en sais rien. Et puis j'ai pas suivi le mercato des 2 clubs de toute façon.

 

Cyril Navarro-Diaz (CND) participe donc à cette rencontre, il est joueur et vice président du club bolénnois. D'après les témoignages, le match se déroule sans trop d'accrochages, quelques insultes en fin de match c'est tout. C'est à la sortie des vestiaires qu'une bagarre éclate entre CND et Medhi Benmechta, joueur de l'USE Entraigues.

 

Qu'à cela ne tienne, CND retourne au vestiaire et ressort avec une arme. "Pour intimider son adversaire" pensez vous, ni une ni deux, pas de tergiversation possible, il lui envoie une magnifique balle brossée dans le bide. Un arrêt plus d'honorable. C'est con à dire mais des bons gardiens arabes, ça court pas les rues. L'homme a été transporté à l'hôpital d'Avignon.

 

Quant au héros du jour, celui qui va gagner le droit de passer par la case prison, il a filé sereinement jusqu'à sa voiture et s'est barré. Un peu comme Michael Corleone qui bute Solozzo et le flic corrompu dans Le Parrain. Enfin là, je romance un peu la scène. L'homme est actuellement encore en fuite, un dispositif de recherche a été mis en place.


"On a pas le même maillot, mais on a la même passion"



Publié dans La blague du jour

Commenter cet article

lejournaliste 24/12/2009 17:15


CYRIL NAVARRO-DIAZ à était libéré après que l'expertise balistique ai démontrée qu'il n'étais pas coupable d'être le détenteur de l'arme celle ci avait était amenée au stade par BEN MECHTA qui
après avoir frappé au visage NAVARRO-DIAZ avec le revolver l'a laisser tomber. Le vice président et joueur de la m.j.c. Bollene s'était précipite sur l'arme et un coup de feu accidentel serai alors
parti.
De plus après l'expertise A.D.N. des deux protagoniste il apparaitrai qu'une autre arme aillant servi dans une affaire de vol avec violence aurait était utilisé par le dénommé BENMECHTA MEDHI.
Conclusion: Respectez la présomption d'innocence temps qu'une enquête est en cours. Il est délictueux de diffamer des innocents...


La taupe 13/11/2009 13:23


Attendez attendez ! Et pourquoi pas un coup de pied rotatif que personne n aurait vu ? j ai entendu dire que la victime avait 10 soldats de l ONU derriere lui ! voyons soyez corrects les amis qui
faites des commentaires. Moi je vais vous dire, et c est moi la taupe !! Over THE TAUPE !! ouai mec. Moi je porte une arme tous les jours hein ? et bien c est pas pour ca que je tire sur les arabes
plus que les italiens !!! Tous égaux !!
(ceci est un commentaire redigé par l office de tourisme du croisic, et la colaboration de over the taupe, a prendre au 5eme degré, je remercie donc d avance, les amis de Navarro diaz de ne pas m
envoyer de sms, et d aller plutot ecouter Need Love ou Rewired)


mélia 07/10/2009 14:45


Je suis tout a fait d'accord


bobby 07/10/2009 14:37


Bonjour,

Je trouve cet article très partial: Vous faites complètement passer Mr Navarro pour un criminel, tandis que vous n'avez pas l'air de le connaitre. Pour ma part, je ne le connais pas plus.
Mais connaissant la victime, par contre, il est clair que cette dernière n'en est pas à sa première altercation, pour ne pas dire qu'elle est particulièrement 'cherche merde'.

Donc lorsque nous lisons dans la presse (dont l'impartialité est très souvent douteuse pour des raisons de "politiquement correct"), que la pauvre victime n'a rien à se reprocher, et est très
aimable, il ne faut pas le prendre pour argent comptant: ils ne connaissent pas mieux la victime que vous.

De plus, il semble qu'il y aie de nouveaux éléments au sujet de l'arme: elle pourrait provenir de la victime, ce qui me semble personnellement plausible.
Si tel est le cas, imaginez que vous avez une altercation avec une personne armée, et que vous réussissiez à vous emparer de son arme: quelle sera votre réaction? Peut-être pas la même, mais vous
vous poserez surement la question.

Donc, lors que vous tiendrez ce genre de propos, plutôt que d'accabler une personne sans preuve, attendez la conclusion de l'enquête, et si vous en êtes incapable, essayez au moins de glaner
quelques informations supplémentaires pour éviter de dire des sornettes.

Merci.


mélia 18/09/2009 17:23

Le Pauvre Medhi je suis daccord mais bon il a bien chercher a ce que sa se finissent comme sa .
Et que se soit arabes,italien,espagnol ou peut importe nous somme tous egaux je ne voix pas pourquoi il n'y aurait pas de bon gardien ni pourquoi tout les italiens son des tricheur !
Mélia