DIJON - FC NANTES : LES NOTES D'OF REVUES ET CORRIGEES PAR LA TETE SANS LES JAMBES

Publié le par Don Weshy

Voici une analyse des notes de notre confrère Christian DELACROIX de OUEST FRANCE.

Notre bon ami Raphaël BONNAMY étant absent (alors qu'il est l'expert de cette discipline dont la règle d'or est :noter selon que le joueur soit un bon ou un sale ami), il est remplacé par C.D au talent lui aussi indéniable.

KAMENAR (3,5). Un arrêt réflexe sur une frappe en deux temps de Robail (8') ne peut faire oublier deux mauvaises interprétations au niveau de la trajectoire du ballon. De plus, encore trop hésitant et donc pas toujours rassurant. Christian DELACROIX n’aime pas les recrues etrangeres. Vraie note : 4.5

TALL (5). Pas de grosses fautes de goût mais ne va pas au bout de ses intentions offensives. Cricri aime les joueurs qui sont inutiles, un latéral qui se fait déborder et qui contre attaque jamais, ça c'est du tout bon (jacques) Vraie note : 4

SAMBOU (7). Le Sénégalais a pris le dessus sur Ribas, notamment dans les airs où il a régné. De la maîtrise, de la sûreté, un match complet jusqu'à l'heure de jeu. Apparemment Compact Disque (C.D) aime beaucouq les noirs. Vraie note : 6

JARJAT (6). Avec Sambou, peut-être la paire la plus complémentaire et la plus efficace. L'ex-Dijonnais défend avec son corps et sa tête. Touché aux côtes alors qu'il était à la lutte avec Mandanne. Il aime bien la petite recrue besogneuse qui vient d'un club pourri de la France d'en bas (jurisprudence Olivier Quint/SEDAN) vraie note : 5

 il a dû céder sa place au repos à KESERU (5,5). Preuve de son importance, Nantes a déjoué par la suite. Positionné à gauche, le Roumain s'est bien battu. Christian (pas l'ex-banane de Bordeaux) aime le joueur surcoté surtout quand celui-ci est gentil et mignon. Vraie note : 4

MAREVAL (5). Effacé en quelques occasions trop facilement par Touati, il a parfois éprouvé des difficultés à se situer. "2laX" aime les buts qui ramènent des clics (et en plus il est noir) Vraie note : 4

SHERENI (5,5). Longtemps incertain, le capitaine du FCN a réalisé un match plein en terme de présence et d'agressivité, ratissant un nombre incalculable de ballons. Sa masse athlétique a soulagé la défense. Moins à l'aise derrière, après le repos. Il est noir vraie note 4,5

BA (4,5). Il Passe inaperçu. Le Sénégalais se cantonne dans un travail de récupération encore insuffisant. Il est noir…mais lui vient d'un club étranger tout pourri Vraie note : 4


VAINQUEUR (6,5). Un but de toute beauté qui fait oublier une prestation en demi-teinte. Obligé d'évoluer plus haut, il a parfois eu du mal à se positionner. S'il pouvait toujours aller au bout de ses actions...
Ce qu’il faut comprendre : réalise un match de merde mais obtient tout de même 6,5! Explication : Il est gentil et issu du centre de formation (jurisprudence DA ROCHA). Vraie note : 5.5


DARBION (8). L'homme du match. Un but sur une frappe aussi limpide qu'instantanée des 25 m, une passe décisive pour Vainqueur et un face à face remporté avec Malicki qui aurait dû finir au fond des filets sans le retour sur la ligne de Zarour. Dès qu'il repique vers l'axe, sa participation au jeu prend une autre tournure.
Pour faire court : c'est ZIDANE. Vraie note 7


RODELIN (5). Positionné sur le flanc gauche pour sa première titularisation de la saison, le Réunionnais était souvent dans le vrai au niveau des intentions et du mouvement. Encore trop juste physiquement.
A autant pesé sur le match qu'une cacahuète sur une balance Vraie  note : 4


DARCHEVILLE (6). Seul en pointe, Darche pèse, mobilise à lui seul deux défenseurs et sert de point d'appui. Les jambes suivent. Seule la chance semble lui tourner le dos à l'image du ballon renvoyé par le poteau (52'). Synthèse finale : Gros derche est noir, vient dun club pourri de France Vraie note: 5. (exception KLASNIC : il aurait eu 4)

Publié dans FC Haine

Commenter cet article