STRASBOURG - FC NANTES (1-0) - LES (VRAIES) NOTES DU MATCH

Publié le par Don Weshy

el_adoua-fcn.jpgIci pas de demi-mesure, un peu d'objectivité, beaucoup de subjectivité mais surtout l'envie de casser le language "OUI OUI" du journalisme moderne!

Voici donc les notes issu de Ouest-France (en noir) ainsi que les notres (en bleu) de la tête sans les jambes. Enjoy!

Strasbourg - Nantes : le jeu et les joueurs nantais.

KAMENAR (5 sur 10). Pas de grandes interventions à faire. Des petits travaux bien maîtrisés, avant de céder, une nouvelle fois trahi par une opération portes ouvertes de sa défense.

KAMENAR (4 sur 10). Dire qu’il n’est pas aidé par sa défense est un doux euphémisme. On lui souhaites d'apprendre rapidement le français (avec option africain seconde langue) afin d’insulter ces chèvres comme il se doit.

JARJAT (5,5). Le feu follet Othon ne l'a surpris qu'une fois. Mais, il s'est montré très timide dans sa contribution offensive.

JARJAT (3,5). Si se faire surprendre et ne pas participer au jeu mérite un 5,5 alors je veux bien mettre un 8 à Ibrahim « le grand » Tall pour l’ensemble de son « œuvre ».

SAMBOU (non noté). En dehors d'une première intervention ratée, il semblait bien installé dans son match. Avec un vrai comportement de patron de la défense. Il a malheureusement dû sortir très tôt sur blessure. Remplacé (32e) par TALL (5), plus effacé, plus dans le jaillissement que dans le duel, mais globalement efficace.

SAMBOU (2,5). Si on se permet de le noter c’est parce qu’on devine facilement ce qu’aurait été son match sans cette vilaine blessure. Après avoir tenté d’arracher une jambe alsacienne, il a fait ce qu’on attend de lui c'est-à-dire stopper les faiblardes attaques adverses avec force physique et…c’est tout car c’est là son seul « atout » justemment.

Tall (8). Je l’avais promis un peu plus haut, une tête à claque, un jeu qui donne envie aux supporters de s’en donner ou d’en donner aux adversaires. Bref assomant de nullité. A fait son match, à son niveau.

EL ADOUA (4). Solide dans le domaine aérien face à des clients en la matière (Fauvergue et De Carvalho). Au sol, il s'est appliqué à jouer simple, jusqu'à cette erreur de marquage sur le but strasbourgeois. Elle fait mal !

EL ADOUA (2). Encore une trouvaille de l’equipe dirigeante actuelle, à coté Guillon ferait figure de Rio Ferdinand…Soyons sérieux ce mec est une quiche, il joue pour faire plaisir au dirigeant, sera écarté à la nomination du prochain entraineur. Quand à lui mettre 4 alors qu’il fait perdre le match à lui tout seul…je laisse OF faire son auto-critique.

MAREVAL (5). Solide derrière, même s'il a ouvert une ou deux fois la porte dans son dos en première mi-temps. Très convenu, en revanche, dans ses relances ou initiatives balle au pied. Dans une saison difficile, ce n'est toutefois pas un vilain match.

MAREVAL (3). Le mec apporte rien au match, il tient tout juste son poste et on le note comme si il avait réalisé une excellente partie ! Faut arrêter les champignons messieurs les journalistes ! Ce joueur (surcoté) n’est pas meilleur que Christophe Delmotte en son temps (la coupe en brosse en moins).

DE FREITAS (5,5). Un rôle de milieu relayeur bien assumé dans un match riche en situations de contres. Il a mis du liant dans sa partie de terrain où il a par ailleurs ferraillé en défense.

DE FREITAS (3,5). Jamais décisif, l’ancienne star d’Amiens (voilà sa seule « référence ») nous fais comprendre depuis 3 saisons poourqu’oi il n’a jamais connu mieux qu’un club de Picardie…Au final ça n’est qu’un Camel Meriem du pauvre…et pourtant on sait que le jeu de l’ancien monegasque n’est pas terrible non plus L.

DARBION (4,5). De la bonne volonté dans la construction, dans les appels. Mais du déchet aussi. Trop pour un garçon que ses partenaires doivent chercher plus systématiquement encore. Mais la confiance lui fait défaut, c'est une évidence. Ba (73e) a pris le relais, sans gaffe, ni apport spectaculaires.

DARBION (4). Le patron, l’électron libre…appelez le comme vous voulez en attendant il est uniquement titulaire en raison de la faiblesse de l’effectif. Néanmoins a tenté et réussi une ou deux fois à apporter le danger. Encore un peu et il tirera au but.

VAINQUEUR (6). Positionné assez haut, il fait parler ses jambes pour impulser le mouvement. Il a aussi rattrapé pas mal de coups. Souvent un petit temps de retard, toutefois, pour déclencher le pressing. Mais ce Vainqueur-là peut-être précieux.

VAINQUEUR (4). S’il fait parler ses jambes c’est normal qu’on ne l’entende pas en conférence de presse…Blague à part (le FCN s’en charge très bien tout seul). Cet homme là est une escroquerie ! Un Stéphane Dalmat des temps modernes ! Un Mourad Meghni nantais…Allons bon, rappelez Fodil Hadjaj, c’était pareil ! et au moins lui avait la délicatesse de marquer contre le Stade Rennais. En bref, beaucoup de « chichis » pour rien. Circulez !

ABDOUN (3). Il est remuant, Djamel, quand le ballon vient à lui. Mais son énergie ne fait que trop rarement avancer le collectif. Et, dans le rôle qui était le sien hier, faire l'impasse aussi souvent sur le pressing, ça n'est pas bienvenu.

ABDOUN (2,5). Avoir une grande gueule et un physique à la Marama vahirua ça peut vous causer des problèmes. De un, vous risquez de prendre un chassée dans la machoire (jurisprudence Babovic 1er) et de deux vous risquez de vous cassez les reins sur une défense (aussi faiblarde qu’elle soit – Jurisprudence tous les matchs de la saison).

DARCHEVILLE (3). Il ne vit sans doute pas heureux dans cette équipe, et pourtant, il vit caché. Des c ourses oui, mais pas d'échappées véritables. Parce qu'il a mal proposé ou parce qu'on ne l'a pas bien compris ?

DARCHEVILLE (2). Encore un qui s’est cru en territoire compris parce qu’il a joué à Lorient et Bordeaux…Hé ho mister ! Le foot c’est autrement plus tactique qu’une partie de jambe en l’air avec une gamine de gendarme ou encore du tunning avec ton pote Cissé. 

LEJEUNE (3). La vraie déception, une fois de plus. Tendre dans les duels, souvent à contretemps dans ses appels, maladroit dans ses contrôles. À la 64e minute, Furlan a fait entrer Dossevi à sa place. RAS pour le Togolais.

LEJEUNE (1,5). « La vraie déception ». S’il n’y en n’avait qu’une ce serait bien…non c’est clair que ce mec est une buse ! De plus si Aurélien Capoue lui a piqué sa place à l’AJA…Il y avait bisbille dès le départ ! Encore un emploi fictif au FCN, un de plus !

P.-Y. A. pour Ouest France

DON WESHY pour La tête sans les jambes

Publié dans FC Haine

Commenter cet article